Maladie parodontale, c’est quoi?

La maladie parodontale est la maladie infectieuse la plus répandue chez les animaux de compagnie. À partir de l’âge de deux ans, 80% des chiens et 70% des chats en sont atteints. La prévalence augmente avec l’âge et elle est plus élevée chez les animaux de petites tailles.

Ça veut dire quoi?

Vous avez surement déjà entendu ce terme, mais sans savoir ce que ça voulait dire vraiment. La maladie parodontale est un ensemble d’infections qui touche le parodonte. En fait, le parodonte est le tissu de soutien de la dent comprenant la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l’os alvéolaire.

 

Ça se développe comment?

La maladie parodontale est provoquée par l’accumulation de la plaque dentaire. Elle peut être divisée en deux stades : la gingivite et la parodontite. La gingivite est une inflammation de la gencive causée par la plaque et elle est réversible. En d’autres termes, en éliminant la cause, la gencive retrouvera une bonne santé. Pour ce qui est de la parodontite, il s’agit d’un stade plus avancé. En effet, l’infection et l’inflammation se situent plus profondément dans le parodonte et causent beaucoup de dommages irréversibles pouvant aller jusqu’à la perte de la dent. La présence de mauvaises bactéries dans une poche parodontale (espace entre la dent et la gencive) et la réaction immunitaire de l’animal contribuent à la destruction du parodonte.

 

Les risques locaux

Lorsqu’il y a présence d’une maladie parodontale sévère, il peut y avoir plusieurs séquelles mise à part la perte de la dent.

Fistule oro-nasale
Fracture pathologique de la mandibule
Perte de la vue
Cancer oral
Ostéomyélite chronique

 

Les risques systémiques

Les bactéries causant la maladie parodontale peuvent entrer dans la circulation sanguine via les poches parodontales et causer d’autres problèmes sur l’ensemble du corps.

Maladies hépatiques
Problèmes rénaux
Conséquences cardiovasculaires
Affections respiratoires
Diabète
Ostéoporose
Et plusieurs autres…

 

Comment la prévenir?

La prévention de la maladie parodontale repose principalement sur la combinaison d’un suivi vétérinaire et de soins d’hygiène buccodentaire donnés à la maison. Le détartrage effectué par un vétérinaire permet de prévenir la destruction du parodonte avant qu’il ne soit trop tard. Il est important de se rappeler que la connaissance et l’engagement du propriétaire quant aux soins d’hygiène sont des éléments très importants pour maintenir une bonne santé buccodentaire. Votre vétérinaire pourra vous diriger vers les meilleurs produits selon la condition de votre animal.

 

Références

Zambori C and al. Biofilm Implication in Oral Diseases of Dogs and Cats. Journal of Animal Science and Biotechnologies, 2012, 45(2).
Roudebush P, Logan E, Hale FA. Evidence-based veterinary dentistry: a systematic review of homecare for prevention of periodontal disease in dogs and cats. J Vet Dent. 2005 Mar;22(1):6-15.
Albuquerque C and al. Canine periodontitis: the dog as an important model for periodontal studies. Vet J. 2012 Mar;191(3):299-305